Pour en finir avec le jugement des autres et la culpabilité - Marthe Saint-Laurent

Pour en finir avec le jugement des autres et la culpabilité - Marthe Saint-Laurent

La culpabilité et le jugement des autres sont des sujets qui sont au coeur de notre vie. Ces 2 émotions s'entrecroisent à l'infini, car la crainte du jugement des autres nous plonge immédiatement dans la culpabilité de ne pas pouvoir combler leurs attentes.

IF-9782764026410
Derniers articles en stock
18,00 €
TTC En stock, livraison sous 2 à 5 jours

 

Pour en finir avec le jugement des autres et la culpabilité - Marthe Saint-Laurent

Un nouveau regard sur le jugement d'autrui et la culpabilité, et sur les façons de s'en libérer

La culpabilité et le jugement des autres sont des sujets qui sont au coeur de notre vie. Ces 2 émotions s'entrecroisent à l'infini, car la crainte du jugement des autres nous plonge immédiatement dans la culpabilité de ne pas pouvoir combler leurs attentes.

"Que pensent les autres de moi ?" "Puis-je être aimé de tous ?" Inconsciemment, nous recherchons l'approbation d'autrui et nous voulons être aimés à tout prix. Pourtant, nourrir une sensibilité malsaine à ce que les autres ressentent envers nous est destructeur et nous empêche de vivre librement.

Ce livre fait le point sur notre fragilité et notre tendance à laisser les autres nous définir.

Marthe Saint-Laurent

Marthe Saint-Laurent a fait des études en journalisme et en psychologie,et suivi une formation en coaching. Depuis 30 ans, elle travaille dans les domaines de la presse écrite, des relations de presse et de l'édition.

Broché: 144 pages
Editeur : Quebec Livres (25 octobre 2018)
Langue : Français
ISBN-13: 978-2764026410
Dimensions du produit: 15,4 x 1 x 23 cm

Livres des Editions Québec Livres.

Aucun avis

Vous pourriez aimer également

10 autres produits dans la même catégorie :

Note Commentaires (0)

Aucun avis client pour le moment.
Produit ajouté à la liste d'envies
Produit ajouté au comparateur

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement, nous supposons que vous êtes d'accord.